Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de le journal de campagne de KIKI DU 78
  • Le blog de le journal de campagne de KIKI  DU  78
  • : Cet espace est réservé à des informations souvent ignorées par les " grands " médias, et à divers sujets d'actualité , en vue d'échanges de points de vues.
  • Contact

Recherche

Liens

4 février 2014 2 04 /02 /février /2014 10:19

 

 

 

www.ecologie-radicale.org

 

 

 

sondage : les Français et les animaux.

 

 

 

 

La CONVENTION VIE ET NATURE et l’IFOP ont interrogé les Français pour savoir s’ils pensaient que les partis politiques devaient, dans leurs programmes, inclure des propositions en faveur des animaux (de compagnie, d’élevage et sauvages).

 

 

Plus instructif qu’enthousiasmant, les résultats de ce sondage conduit par un institut spécialisé, selon les quotas habituels de populations, révèlent que 53% sont favorables,  dont 17% très favorables, 36% plutôt favorables, aux  propositions en faveur des animaux, contre 47% défavorables, dont 16% très défavorables et 31% plutot défavorables.

 

 

 

Objectivement, il est permis de constater un partage de l’opinion publique avec une majorité en faveur d’une prise en compte du fait animal, mais une majorité que tout militant du vivant souhaiterait plus large.

 

Un sondage n’est qu’une photographie à un moment donné de l’opinion, mais tout acteur de la vie publique doit le prendre en considération, pour conduire son action et la rendre plus efficace, en mesurant les forces et les faiblesses, par-delà ses souhaits personnels.

 

Pour en savoir plus :

 l’étude nous enseigne que la différence selon le sexe n’est pas considérable : 51% des hommes et 54% des femmes sont favorables.

 

 

 

Les orientations politiques sont davantage clivantes et vous ne serez pas surpris d’apprendre que 71% des électeurs d’EUROPE ECOLOGIE LES VERTS sont favorables, contre 36% seulement des électeurs centristes, que par ailleurs 60% des électeurs du FRONT NATIONAL sont également favorables mais que les électeurs de la droite de l’argent (UMP, UDI) sont moins favorables aux animaux que ceux de gauche.

Ainsi, 45% des électeurs de SARKOZY, en 2012, sont favorables, alors que 58% des électeurs de HOLLANDE le sont.

 

Je ne suis pas surpris devant ces chiffres.

 

 

 

En revanche, je pense important de souligner une tendance plus préoccupante, instructive et que la sociologie laissait supposer.

 

 

 

 

Sociologiquement, on découvre que les ouvriers et employés sont plutôt favorables aux animaux  (respectivement à 59% et 60%), alors queles cadres et professions libérales sont moins sensibles à la question.

Surtout, élément apparemment étonnant et révélateur, les zones urbaines sont moins favorables aux animaux : ainsi 40% « favorables », seulement en région parisienne, contre 59% dans le sud-Ouest !

 

Cela traduit une dérive inquiétante des sociétés hors sols, une pathologie mentale de gens totalement dénaturés, coupés du monde, de ses réalités, du vivant et dont la vie psychique se réduit à des écrans, au virtuel.

 

 

 

Pour un « parisien », un animal, c’est un chien qui souille le trottoir, un pigeon rat volant qui dégrade les bâtiments et, occasionnellement, du poulet sous poche plastique !

 

 

 

Pour cet urbain dénaturé, l’animal est une nuisance qui trouble l’aseptisation d’un monde de béton, d’acier et de verre, bruyant, voire assourdissant, pollué de lumières artificielles, un monde névrosant.

 Uniquement préoccupés d’eux-mêmes, les individus, dans cette société, sont  dans un rapport purement narcissique face à des écrans, murés dans leurs écouteurs tonitruants.

 

 

 

 

Et si de tels humains annonçaient la mort de la nature et, à terme, celle de l’homme ?

 

Militants du vivant, mobilisez-vous pour que ce monde n’advienne jamais.

 

 

 

Enseignement du sondage :

Une majorité de Français souhaite que les partis politiques formulent des propositions en faveur des animaux.

La forte minorité qui ne le souhaite pas ne recrutent pas parmi les tortionnaires traditionnels,parfaitement marginalisés dans la société contemporaine.

 Cette minorité négationiste recrute désormais essentiellement parmi les égotistes indifférents à tout ce qui n’est pas eux et ignorants de la question animale.

 

Les chasseurs, les amateurs de corrida, les tenanciers de camps de concentration pour porcs et volailles sont bien sûr hostiles à ce que l’animal quitte son rang de chose.

Mais, ils disparaissent presque des études.

 

 

L’obstacle à l’amélioration réside d’abord dans l’absence d’altruisme des individus atomisés qui ne s’intéressent qu’à eux-mêmes, leurs tous petits intérêts, leurs loisirs conditionnés.

Bien sûr, je défends une pensée hédoniste, mais l’hédonisme sans l’altruisme conduit à cette cruelle indifférence, à cette indignité.

 

 

 

         Gérard  CHAROLLOIS

CONVENTION VIE ET NATURE

TEL 06 76 99 84 65

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by le journal de campagne de KIKI DU 78 - dans Opinion
commenter cet article

commentaires

Ocrinou 04/02/2014 12:20

Les Parisiens ne sont pas le centre du Monde, je l'espère, heureusement l'herbe est plus verte ailleurs...je l'espère aussi.