Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de le journal de campagne de KIKI DU 78
  • Le blog de le journal de campagne de KIKI  DU  78
  • : Cet espace est réservé à des informations souvent ignorées par les " grands " médias, et à divers sujets d'actualité , en vue d'échanges de points de vues.
  • Contact

Recherche

Liens

14 juin 2013 5 14 /06 /juin /2013 10:43

 

 

Mort aux vautours et aux loups !!!

 

 

 

85228553_p.jpg


(Si le paysan fut naguère un homme qui nourrissait les hommes, comme le disait la vulgate, il est acquis qu'aujourd'hui l'exploitant agricole est un homme qui empoisonne la terre et qui l'endeuille par ses agressions contre la faune, la flore et les milieux naturels).
      Gérard  CHAROLLOIS


A DIFFUSER sans modération... A DIFFUSER sans modération...  A DIFFUSER sans modération...

Mort aux vautours et aux loups ! : la grande manœuvre de diversion des paysans s'intensifie...

La paysannerie française responsable de centaines de morts chaque année, nous demande de regarder ailleurs !...
 
- Il polluent à tout va les sols, l’air, l’eau à grands coups de nitrates [la France condamnée, Juin 2013 <
http://www.lemonde.fr/planete/article/2013/06/13/l-europe-condamne-la-france-pour-ses-eaux-polluees_3429170_3244.html >]
 
;
 
- ils sont directement responsables de l’augmentation du taux d’incidence d’une multitude de cancers, de maladies neurodégénératives et de malformations
[rapport INSERM juin 2013 : <

http://sciences.blogs.liberation.fr/home/2013/06/pesticides-le-rapport-de-linserm.html > ].

 
Et les agriculteurs/éleveurs (1) continuent d’amuser la galerie avec des histoires à dormir debout de prédateurs (2) et de vautours qui menacent l’humanité
et “mangent les petits enfants...”

Voyez la dernière étude “scientifique” (sic) de la propagande des éleveurs français : la version paysanne d’ “Apocalyspse now” ou une version moderne du

“Petit chaperon rouge” (au choix !) :  <
 
Est-ce que les paysans nous prendraient pas pour des huitres ?

 
Notes
1 - avec la complicité active d’une majorité d’élu(e)s au garde à vous

2  - une vingtaines d’ours et moins de 300 loups
 
NB : certains me diront qu’il y a “la Confédération paysanne” et que c’est pas pareil (!) Ah bon !... La “Conf” très minoritaire dans le monde paysan, reste
bien discrète sur le thème des relations démontrées “pesticides et cancers” et figure souvent en tête de cortège pour hurler contre les grands prédateurs...
 
Cordialement,
 
*********************************
Roger MATHIEU, moi tout seul !
 
Le trou du loup
26400 BEAUFORT-sur-GERVANNE

04 75 76 44 27

06 30 12 20 52
_______________________________________________________________________________________________________________________


Lire aussi sur le même sujet dans l'ecellent blog " ça branle dans le manche " : 



_______________________________________________________________________________________________________________________________________


La fin d’un Mythe ou les révélations d’un songe totalement creux ?
Loup, la fin du mythe
La naturaliste Lynda Brook vient de sortir un dossier retentissant sur le loup dans lequel elle explique pourquoi le loup constitue un réel danger pour l’homme. Elle démontre à travers l’expérience des Etats-Unis, comment la France est en train de se fourvoyer, risquant ainsi des accidents et peut-être même des vies humaines. Lynda Brook, naturaliste d’origine anglaise, vient de publier un dossier explosif dans lequel elle démontre, chiffres et sources scientifiques à l’appui, que le loup peut attaquer l’homme et que les pouvoirs publics en France sous-estiment le danger pour les populations. "
Ainsi commence la page du site "éleveurs et montagnes" consacrée à cette étude présentée comme "scientifique" et reprise mot pour mot depuis par tout ce que la France et maintenant la Suisse comptent d'opposants à la cohabitation avec le "grand méchant loup".
6a00d83451957369e20192ab11b318970d-500wi.jpg
J'ai lu ce texte, avec une certaine difficulté, voire lassitude, tant il me semble répétitif et assez brouillon, pour un dossier présenté comme "retentissant". Il ressemble plus aux différents dossiers déjà montés par le monde pastoral contre les prédateurs qu'à une étude scientifique. Et je vous l'avoue, je n'ai pas eu l'envie de contre argumenter contre un texte destiné à générer la peur.
Après la peur du loup, la peur de l'ours, la peur des vautours "devenus prédateurs" et de toutes autres peurs des bêtes sauvages qui innondent une certaine France rurale et parfois profonde, ces "révélations" destinées à créer une "peur au carré" ressemble furieusement à un remake du film des trois petits cochons : Et Alors? Et Alors? Le loup soufla, et il gronda... "le retour du loup", "la vengance de la meute", avec Serge Reggiani en bande son.Tu peux sourire, charmante Elvire...
Si vous n'avez pas le temps de le lire, son message principal se résume à "Planquez vos enfants, planquez-vous, en France la situation est devenue incontrôlable. Les meutes de loups vont passer à l'attaque." « On ne sait pas si on ne va pas perdre la maîtrise de la situation ou si on ne l'a pas déjà perdue » a prévenu Laurent Garde du Centre d'étude de réalisations pastorales Alpes Méditerranée (Cerpam) lors d'une journée organisée par "Eleveurs et montagnes" le 8 avril 2013 à Forcalquier, ville de Christophe Castaner (PS) qui préside le GNL.  Il est trop tard, la France aurait ouvert la boîte de Pandore d'où serait sortis les meutes de loups mangeurs d'hommes (l'hélicoptère Pandore?)

Lynda qui ? 
C'est ce que tous les "naturalistes" se demandent. J'ai eu beau chercher sur mon moteur de recherche préféré, nulle trace de ce travail sur un site autre que sur les sites du pastoralisme militant. Pas plus que des travaux précédents de Lynda Brook, de ses publications, de sa formation, de son parcours universitaires, bref on ne sait pas grand chose d'elle. Elle avance masquée. On se contentera donc de "naturaliste d’origine anglaise." en attendant d'en savoir plus.  Peut-être dès la mise en ligne d'un site web puisqu'un nom de domaine semble réservé au nom d'une Lynda Brook habitant dans le Var. 
Quand j'ai vu que les remerciements de ce "dossier publié avant achèvement, version non définitive et non corrigée" (méthode de publication fort peu scientifique) étaient destinés à Yves Derbez et toute l'équipe d'Eleveurs & Montagnes, à Christophe Gabert de la Fédération des Acteurs ruraux (le dauphinois, et ex Grand charnier) à Bruno Besche-Commenge et à Louis Dollo, mes espoirs de tomber sur "du neuf" se sont volatilisés. Avec une telle brochette de scientifiques (un éleveur, un membre de la FDSEA de l’Isère, un enseignant en linguistique pensionné et un guide de pays) on est en présence de quelques-uns des ultrapastoraux les plus connus et actifs. On attendra donc avec ennui la version définitive de ce qui ressemble fort à un effet d'annonce, à une baudruche, une farce qui ne convaincra que les convaincus.



 

 

Jean-Luc Valérie a eu lui le courage et la patience de s'attaquer à ces 90 pages. La buvette vous propose de lire son analyse et sa contre argumentation sur son blog Nature-Environnement. Voici sa conclusion...

Jean-Luc Valérie - "Sans vouloir dénigrer systématiquement le travail de l’auteur, à l’évidence, les interprétations et traductions du dossier présenté, par Eleveurs et Montagnes, entre autres associations est probablement sans commune mesure avec les intentions de l’auteur, par ailleurs, naturaliste.
Les faits pourraient même leur valoir un procès, en faux, voire en diffamation. Je n’ai globalement fait que de relever les incongruités d’un dossier naturaliste, bien trop mal préparé, dans sa version française. Présentée dans une urgence stupide et fallacieuse.
Le fait d’avoir voulu exploiter un document emprunt de fausses affirmations, sans réflexions, révèle de la part des éleveurs représentés, une intention de désinformer, pour obtenir, l’aval d’une partie de l’opinion publique, et éventuellement des tirs de destruction plus rapide, si possible. En toutes pertes.

Alors que le fond du problème, depuis plus de 20 ans, résulte des responsabilités communes aux différents intervenants, qu’il soient politiques, associatifs, étatiques, du monde de l’élevage ou du pastoralisme. Tous les acteurs ont largement contribué à pourrir un dossier, finalement et totalement compréhensible et alors qu’il était possible d’assumer, progressivement, en instituant une politique de préparation et d’anticipation. Au lieu d’instituer une politique de compensation, en pure perte, également.


6a00d83451957369e2019103495982970c-800wi.jpg
Aujourd’hui, les ministres successifs, héritent d’une situation ingérable. Sauf à mettre tous les intervenant au pas, dans une logique de progrès, à laquelle, il faut en être convaincu, les nombreux tirs de destruction du loup, à venir, n’apporteront rien en terme d’avancée. Qui saura faire, sans perdre ce cher poste de ministre, de député, de maire ou de préfet ? Je vous le demande."

Baudouin de Menten : La sortie de Lynda Brook coïncide, (mais est-ce une coïncidence?) avec des rumeurs de "dossiers scientifiques secrets et imagés" dans le Mercantour, "d'une analyse poussée sur les changements de comportement du loup, en Mercantour, dont certaines capacités d'adaptation surprenantes pourraient induire de futurs tentatives d'agression sur l'homme ; des comportements qui pourraient évoluer vers un risque si certaines conditions sont requises." , mais impossible d'en savoir plus, c'est top secret, point! Les gardes du PNM ont-ils encore tous, tous leurs membres ? Des rumeurs qui m'arrivent de plusieurs sources..., un secret visiblement bien mal gardé, mais n'est ce pas là le but des rumeurs? De quoi soutenir les décisions du Plan National Loup 2013-2017 et le tir de 24 loups, ou est-ce pour préparer la suite à savoir la destruction de meutes complètes?
Le loup est effectivement un animal protégé en France, c'est évident pour tout le monde.


La fin d’un « Mythe » ou les révélations d’un « Songe » totalement creux ?
  1. Les spéculations
  2. Les contre-vérités
  3. Les contradictions et observations

 

http://www.buvettedesalpages.be/

 

      _________________________________________________________________________________________

 

 

DERNIÈRE MINUTE : JE VIENS DE RECEVOIR CE MESSAGE QUE JE VOUS LIVRE :

 

 

" Le rapport anti-loup d'une naturaliste anglaise court en ce moment sur internet : <http://www.eleveursetmontagnes.org/actualite/13-actualite/743-lynda-brook-loup-la-fin-du-mythe >.
Comme on peut le lire à la fin dans les 'Remerciements', il s'agit en réalité d'un rapport de stage et Lynda Brook est non une scientifique mais une étudiante anglaise qui a effectué un stage dans un élevage français de moutons...
C'est ce rapport complaisant résultant de compilations qui est présenté comme une expertise de spécialiste et repris sur plusieurs sites internet comme une preuve du danger du loup ! "
 


Partager cet article

Repost 0
Published by le journal de campagne de KIKI DU 78 - dans Ecologie
commenter cet article

commentaires

JLV 03/07/2013 09:57

Concernant la destruction de meute: c'est fait ici:

http://www.buvettedesalpages.be/2013/07/lettre-ouverte-au-prefet-des-alpes-maritimes-suite-au-tir-de-prelevement-d-une-louve-a-duranus.html

le journal de campagne de KIKI DU 78 04/07/2013 11:05



Bonjour


J'ai fait un petit tour sur votre blog et je trouve vos photos et livres très beaux et intéressants !


Merci de votre visite.