Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de le journal de campagne de KIKI DU 78
  • Le blog de le journal de campagne de KIKI  DU  78
  • : Cet espace est réservé à des informations souvent ignorées par les " grands " médias, et à divers sujets d'actualité , en vue d'échanges de points de vues.
  • Contact

Recherche

Liens

5 février 2012 7 05 /02 /février /2012 11:24

www.ecologie-radicale.org

Gérard CHAROLLOIS        le dimanche 5 février 2012

TEL 06 76 99 84 65

 

           Un monarque et des tueurs.

 

 

En janvier 2012, dans la campagne Française, un enfant de 12 ans meurt d’une balle dans la tempe, victime de « l’art de vivre » des tueurs agréés.

Les médias formatés et sous contrôle ignorent le fait divers tant il est évident que la chasse tue.

Elle tue, chaque année, trente millions d’animaux, êtres sensibles, et, chaque semaine, un bipède.

 

Certes, le loisir de mort partage cette générosité macabre avec la circulation automobile et il y a bien longtemps que la mort d’une innocente victime sur la route ne fait plus la une des journaux télévisés.

 

Toutefois, imaginons un instant que l’enfant de 12 ans ait trépassé non pas d’un tir de guerrier du dimanche, mais de morsures de chiens.

 

Immédiatement, les trompettes de l’information retentiraient sur les ondes et les pouvoirs publics seraient sommés de sévir contre la gente canine.

 

Mieux encore : Imaginons, fait qui n’est jamais advenu, que ce malheureux enfant ait été tué par un ours pyrénéen !

Quelle merveilleuse aubaine, pour tous les petits  GOEBBELS de l’antinature !

 

Le vacarme médiatique serait assourdissant et tous les amateurs de  sang frétilleraient du fusil pour abattre toutes ces sales bêtes féroces.

 

L’humain est ainsi mal fait du côté de la conscience qu’il cache sous le tapis le sang qui coule dans le mauvais sens et exhibe les victimes qu’il entend instrumentaliser.

 

Il en fut toujours ainsi dans les guerres où il convient de châtier les méchants qui assassinent et de taire les exactions, les massacres perpétrés par ceux qui sont du bon côté.

 

En France, la chasse fait peur.

Un million de négationnistes des droits du vivant terrorisent les élus, les faiseurs d’opinion et même trop de prétendus écologistes timorés.

 

 

Il va de soi que dans une société pluraliste, fondée sur la liberté de conscience et de mode de vie des citoyens, le dialogue, la concertation, le débat des intérêts et des valeurs antagonistes s’imposent.

Dès lors, entre la minorité cynégétique et ceux qui respectent la vie animale et la nature, ce dialogue, cette concertation, ce débat devraient avoir lieu.

 

Or, ce jeu démocratique normal est ici impossible.

 

Un lobby autoritaire, obsédé par la conservation et l’acquisition incessante  de privilèges exorbitants du droit commun, exigeant non pas une reconnaissance de ses droits mais la négation des droits et libertés des autres composantes de la société, dicte sa loi à un Etat soumis.

 

Face à cette aberration, à la négation  des droits et des principes fondamentaux de la démocratie, il faut combattre cette féodalité et  refuser toute concertation, tout dialogue aussi longtemps que les règles du pluralisme ne seront pas respectées.

Contre une dictature de fait, une seule attitude conforme à la dignité vaut : la Résistance.

 

L’actuel monarque électif, par ailleurs en collusion avec les forces d’argent, sert docilement les intérêts de ce lobby, espérant en retour les voix des génocideurs d’anatidés, marquant ainsi son mépris pour le peuple qu’il confond avec cette minorité rétrograde.

 

Recevant une délégation de dirigeants de la chasse, le 30 janvier, il déchoit plus bas encore en proposant une imposture grossière.

 

Puisque le Conseil d’Etat, par arrêt du 23 décembre 2011, censura une fois de plus les tirs d’oies au-delà du 31 janvier, il suggère d’inventer la chasse « scientifique » jusqu’au 10  février.

 

 

Un jour, unanimement, des hommes se demanderont comment leurs ancêtres ont pu être assez cruels et stupides pour jouir d’un art de tuer.

Tuer : des canards, des oies, des chevreuils et des enfants de 12 ans.

 

Oui, un jour viendra où l’humain enfin hominisé respectera la vie, mais

 ce jour-là enfin, les démocrates auront chassé du Pouvoir suprême le monarque méprisant.

 

          Gérard CHAROLLOIS

CONVENTION VIE ET NATURE

MOUVEMENT D’ECOLOGIE ETHIQUE ET RADICALE

POUR LE RESPECT DES ÊTRES VIVANTS ET DES EQUILIBRES NATURELS.

Repost 0
Published by le journal de campagne de KIKI DU 78 - dans chasse
commenter cet article
3 février 2012 5 03 /02 /février /2012 11:04

Les verts réagissent ! ( enfin !!!! ) :

 

 

www.ecologie-radicale.org

 

 

 

Le sénat a adopté aujourd'hui, 2 février, la proposition de loi pro-chasse du député, bien évidemment UMP, Jérôme BIGNON.

 

Ce texte délire sur le rôle positif du glorieux chasseur qui concourt si ardemment à la sauvegarde de la biodiversité .

Il prévoit des cadeaux fiscaux pour les propriétaires de chasses privées et inversement prévoit que les préfets pourront prendre des arrêtés imposant des tirs de destructions d'animaux à problème dans les réserves naturelles volontaires et refuges privés des opposants à la chasse.

 

 

Nous assistons à la dérive fascisante des lois pro-chasses.

Que font les démocrates?

Seuls les sénateurs VERTS sauvent l'honneur du parlement en ayant voté contre ce texte indigne.

 

 

Que font les associations environnementalistes?

Elles dissertent en vain sur des thèmes anthropocentriques, veillant à ne  pas heurter de front le lobby féodal qui exerce une dictature de fait sur ce pays.

 

Et puis, il y a ces parlementaires qui déposent occasionnellement des propositions de  lois en faveur des animaux en sachant parfaitement qu'elles ne seront pas examinées par les assemblées et qui se gardent bien d'intervenir dans les débats lamentables au cours desquels les partisans de la chasse font de la surenchère.

 

 

Amis des animaux, mobilisez-vous pour sanctionner les pires, ceux qui en font le plus pour leurs "amis bottés et déguisés en guerriers de pacotille" .

 

 

Assez de pusillanimité: nous devons constater que la chasse, loisir de mort, n'est pas compatible avec les principes démocratiques.

         CVN;

 

 

 

 

----------- Texte de dominique VOYNET;

 

 

Objet : Chasse / Communiqué de presse de Dominique Voynet, porte-parole d'Éva Joly

 

 

Communiqué de presse de Dominique Voynet, porte-parole d'Éva Joly : La chasse

 

 

Le Sénat examinera, les 2 et

3 février, une proposition de loi du député UMP de la Somme, Jérôme Bignon. Quel en est le sujet brûlant, qui justifierait la mobilisation et l'attention

du Parlement, à quelques semaines de la clôture de ses travaux ? Quelle question cruciale pour nos concitoyens va-t-elle mobiliser plusieurs heures de

travail et d'énergie du Sénat, au beau milieu d'une crise économique et sociale majeure ?

 

 

La chasse.

 

 

On croit rêver. Qui peut sérieusement laisser croire que ce sujet, si important qu'on le juge, puisse susciter une telle attention du Parlement ? Quel autre

sujet - et on conviendra qu'il en est d'autres qui pèsent plus lourd dans la vie de nos concitoyens - s'est vu consacrer, ces vingt dernières années, autant

d'heures de débat, de rapports parlementaires et de textes de lois ?

 

 

 

La proposition de loi de Jérôme Bignon est, quant à elle, scandaleuse sur le fond. Sous couvert de reconnaître les associations de chasse (elles le sont

déjà !), il s'agit de leur permettre d'intervenir dans l'éducation au développement durable ! Au prétexte de limiter les dégâts du gibier, il s'agit de

soumettre les propriétaires de terrains à l'obligation d'accepter, sur leur terrain, la pratique de la chasse.

 

 

 

Ce braconnage électoraliste ne trompe personne, et ne rehausse pas l'image du Parlement. Il est temps que les députés et les sénateurs se consacrent à des

questions plus sérieuses que les obstinations d'un lobby certes vigoureux, mais largement minoritaire dans ses aspirations, y compris dans le monde rural.

 

 

Les français veulent une chasse responsable et des usages de la nature - entre chasseurs, pêcheurs, promeneurs - qui puissent cohabiter sereinement. Les

écologistes soutiennent ces aspirations.

 

 

 

Les parlementaires UMP doivent dire s'ils veulent, eux, humilier tous les ruraux pour faire plaisir aux plus radicaux des chasseurs.

 

 

 

Dominique Voynet

Porte-parole d'Eva Joly

 

 

 

Contact presse :

Mickaël Marie

06 81 84 93 15

micka.marie@gmail.com

+33 (0)681849312

Repost 0
Published by le journal de campagne de KIKI DU 78 - dans chasse
commenter cet article
2 février 2012 4 02 /02 /février /2012 11:21

A tous nos adhérents CVN, et aux autres ...

 

Nous avons le plaisir de vous annoncer que nous avons les chasseurs les plus bêtes du monde (et nous sommes polis) !!!

 

La CVN vous a déjà envoyé un courrier du président de la fédération de chasse du Pas-de-Calais à ses "chers amis chasseurs" intitulé "Première grande victoire".

 

Vous trouverez ci-dessous la suite, du même auteur " Trahison de nos représentants" : c'est délectable et très révélateur ...

 

Savoureuse lecture et vive l'épuration cynégétique !

 

Christian MAILLETAS


 

Secrétaire général de la CVN ( Convention Vie et Nature ) 

www.ecologie-radicale.org

 

__________________________________________________

 

TRAHISON DE NOS REPRESENTANTS AU CNCFS :

 

 

 

 Je devais vous écrire aujourd'hui pour vous apporter de nombreux éclaircissements sur les avancées que nous avons obtenu hier à Paris. Malheureusement si l'on peut déjà considérer que notre avenir à moyen terme reste toujours des plus compliqué, je me devais de vous informer que nous venons depuis quelques heures de rentrer dans une tempête qui va laisser des traces dans nos propres rangs.

 

 

 

 Voici les faits:

 

 Suite à notre rendez-vous hier avec le Président de la République, il avait été  décidé préalablement par la FNC de prévoir un CNCFS avec un ordre du jour modulable pour pouvoir trancher rapidement sur d'éventuelles décisions qui nous obligeraient à avoir une réactivité millimétrée. En effet, le Président de la république nous permettant de chasser une quantité d'oies jusqu'au 10 février, l'eider et le courlis cendré sur le DPM, nous avions besoin d'un Conseil National  de la Chasse et de la Faune Sauvage pour valider tout cela avant ce soir minuit pour que nos chasseurs puissent poursuivre la chasse sereinement. L'arrêté supprimant la chasse des oies est donc paru ce matin, conformément  à la demande du conseil d'état. Il ne restait plus qu'à valider le nouvel arrêté cet après-midi en s'appuyant sur la proposition du CNCFS. Tout paraît donc parfaitement réglé, pour que les choses se déroulent au mieux pour nos chasseurs. Seulement voilà, pour qu'un CNCFS puisse se tenir, il faut que le quorum soit atteint comme l'indique la loi. Et là oh surprise, les écologistes ne sont pas venus. Cela ne gênant en rien nos représentants puisque le nombre des chasseurs permet largement de pouvoir atteindre le nombre de personnes minimum exigées pour que la réunion se tienne. Et bien vous avez tous parfaitement compris, il n'y a que 4 représentants de la chasse qui sont venus à ce conseil vital pour tous les chasseurs de gibier d'eau. Résultat il manquait deux personnes pour pouvoir valider nos accords et permettre

à la ministre de prendre sa décision.

 

 

 Je ne vais pas commencer à donner  les détails des présents du jour et ceux bien sur qui ont largement brillés par leur absence ( non excusé pour certains), les choses seront largement très  médiatisées, faites-moi confiance. Messieurs vous êtes responsables d'une situation que vont devoir subir tous les chasseurs de gibier d'eau de France, à savoir que nous nous trouvons dans une situation de chasse fermée. Le CNCFS se réunira vendredi, et l'arrêté sera donc pris dans la foulée. 

 

 

Votre légèreté à assumer vos fonctions nationales nous prouvent bien le mépris que vous avez à l'égard des chasseurs. C'est une honte pour vous même, mais c'est surtout une humiliation pour la chasse Française qui n'avait pas besoin de cela. Que croyez-vous messieurs que pensent les services de l'état de votre prestation à la hauteur de votre motivation à nous défendre et à nous représenter dignement. 

 

 

C'est tellement facile d'exiger des places de prestiges, mais votre trahison à notre égard ne restera pas sans suite, faites-moi confiance. 

 

À tous ceux qui ne veulent pas se battre viscéralement pour la chasse française, je leur demande de lâcher leur mandat et de rentrer chez eux bien au chaud, ils serviront bien plus les intérêts des chasseurs en restant loin de tous les combats qu’ils nous restent à mener. 

Si la chasse n'a plus que des gens comme vous comme amis, nous n'avons même plus besoinde nous trouver d'ennemis.

 

 

 

 Maintenant, c'est aux chasseurs du Pas de Calais que je veux m'adresser. Il nous reste la bernache du Canada pour continuer la chasse. C'est peu, mais c'est du sûr! Pour le reste, nous avons quand même la lettre du président de la république qui valide les avancées, l'ordre du jour du CNCFS et la garantie que tout cela rentrera dans l'ordre dans quelques heures. Voyez avec votre président d'association la bonne marche à suivre pour les heures qui viennent.

Je vous demande par contre de ne pas céder à la dérive de l'année dernière en exhibant stupidement des pseudo- tableaux de bernache du Canada que vous allez réaliser, en les divulguant  sur internet. L'épisode malheureux de l'année dernière nous a coûté beaucoup sur le plan médiatique et politique. 

 

 

Ne commettez pas les mêmes erreurs s'il vous plaît. Pour vivre bien et longtemps encore, vivons cachés.

 

Willy SCHRAEN

 

Président de la Fédération des Chasseurs du Pas de Calais

 

 

__________________________________________________

 


 

Repost 0
Published by le journal de campagne de KIKI DU 78 - dans chasse
commenter cet article
31 janvier 2012 2 31 /01 /janvier /2012 10:24
Repost 0
Published by le journal de campagne de KIKI DU 78 - dans chasse
commenter cet article
26 janvier 2012 4 26 /01 /janvier /2012 10:59

Bonjour à tous (tes ) !

 

Si chacun de nous se donne la peine de diffuser cette cyber@ction et d'envoyer le message ci-dessous à Na Ko Mo, cela représentera des centaines de mails supplémentaires arrivant au Ministère....

La procédure simple et rapide est bien expliquée ci-dessous.

Nous comptons sur vous pour le faire, même si vous déplorez que l'ASPAS ne demande que le dimanche sans chasse !

 

Christian MAILLETAS

Secrétaire général de la CVN

 

____________________________________

 

 

Vous avez raté une pétition ou cyber action ? Retrouvez-les toutes à cette adresse http://www.cyberacteurs.org/actions  

 

Cyber @ction  N° 456 : Pour un dimanche sans chasse

 

La cyber @ction est signable en ligne

http://www.cyberacteurs.org/cyberactions/dimanche-sans-chasse-420.html

 

 

 

Hier, lors d’une sortie en quad avec son père, un enfant de 12 ans est mort, touché en pleine tempe par la balle d’un chasseur. Ce jeune garçon est le troisième non chasseur victime de l’insécurité liée à ce « loisir ». L’ASPAS, qui réclame une trêve de la chasse le dimanche, attend une réaction immédiate du Gouvernement.

 

 

 

’est toute une famille qui est brisée, une fois de plus. Ce drame n’est pas un cas isolé, puisque d’autres accidents de chasse ayant entraîné la mort d’un enfant ont déjà été recensés les années précédentes. En France, la chasse n’est pas seulement une activité terriblement dangereuse pour ses pratiquants (plusieurs dizaines de morts chaque année, des centaines de blessés), elle l’est également pour tous les usagers de la nature (promeneurs, cueilleurs de champignons, cavaliers,naturalistes,…).

 

 

 

Cette source d’insécurité permanente se pratique avec des armes à feu puissantes, dans des espaces ouverts à tous, et les rares mesures de sécurité mises en place par les chasseurs (signalisation, gilets fluorescents) ne suffisent donc pas à garantir la sécurité des citoyens.

 

 

 

Les accidents survenant majoritairement le dimanche (60%), l’ASPAS réclame depuis des années une simple mesure de bon sens : l’arrêt de la chasse le dimanche. Plus de 260 000 signatures en faveur d’une trêve dominicale des fusils ont déjà été récoltées. Pourtant, notre requête a été rejetée par Nathalie Kosciusko-Morizet dans un courrier que nous recevions en début de mois. L’arrêt le mercredi, qui fut une victoire de la démocratie, a quant à lui été vite oublié…

 

 

 

L’ASPAS alerte l’opinion publique sur l’organisation laxiste et passéiste du système cynégétique français, et dénonce l’absence totale de législation et de réglementation sur les règles de sécurité liées à ce divertissement, pourtant très meurtrier. Les chasseurs représentent moins de 2 % de la population mais s’approprient la nature pendant 6 mois de l’année, au détriment de tous les autres. Il est donc indispensable que les mentalités et la législation évoluent !

 

 

 

La fermeture de la chasse le dimanche est donc aujourd’hui la seule manière de faire baisser significativement le nombre d’accidents de chasse et de permettre à tout citoyen de profiter sereinement de notre patrimoine naturel commun.

 

 

 

Notre association attend, encore et toujours, une prise de position énergique ainsi qu’une décision claire et immédiate du Gouvernement à ce sujet.

Pierre Athanaze - Président de l’ASPAS 

 

 

 

Nous vous invitons à interpeller la Ministre pour appuyer la revendication cette revendication d'un dimanche sans chasse.

 

 

Alain Uguen

Association Cyber@cteurs 

 

 

COMMENT AGIR ?

Sur le site :
http://www.cyberacteurs.org/cyberactions/dimanche-sans-chasse-420.html

Par courrier électronique :
1- Copiez LE TEXTE À ENVOYER ci-dessous entre les ############
2- Ouvrez un nouveau message et collez le texte
3- Signez le : prénom, nom, adresse, ville
4- Rajouter l'objet de votre  choix :pour un dimanche sans chasse
5- Adressez votre message aux  adresses suivantes :


cyberacteurs@wanadoo.fr
marie-claire.daveu@developpement-durable.gouv.fr


Cliquer ici :
<mailto:cyberacteurs@wanadoo.fr;marie-claire.daveu@developpement-durable.gouv.fr
>

 

ou ici selon votre logiciel de messagerie
<mailto:cyberacteurs@wanadoo.fr,marie-claire.daveu@developpement-durable.gouv.fr>

Vérifiez que les 2 adresses apparaissent bien



6- Envoyez le message

Par cette action, vous ferez connaître votre opinion à la Ministre de l'Ecologie et à Cyber @cteurs pour nous permettre d'évaluer l'impact de cette action.

############

Prénom, Nom
Profession :
Adresse :
Localité :
Pays :

A :

Mme Nathalie Kosciusko-Morizet, ministre de l'Ecologie, du Développement durable, des Transports et du Logement, 

 

 

Madame la Ministre,

Hier, lors d’une sortie en quad avec son père, un enfant de 12 ans est mort, touché en pleine tempe par la balle d’un chasseur. Ce jeune garçon est le troisième non chasseur victime de l’insécurité liée à ce « loisir ». D'accord avec l’ASPAS, qui réclame une trêve de la chasse le dimanche, j'attends une réaction immédiate du Gouvernement.

 

 

 

Veuillez croire, Madame la Ministre, en ma vigilance citoyenne sur ce dossier.

 

 

 

############

Pour en savoir plus

http://www.aspas-nature.org/

 

 

Repost 0
Published by le journal de campagne de KIKI DU 78 - dans chasse
commenter cet article
26 janvier 2012 4 26 /01 /janvier /2012 10:53

Rassemblement pour l'Abolition de la Chasse

Ecrivez à votre député et sénateur

 

 

 

Une nouvelle proposition de loi concernant la chasse et accordant de nouveaux droits aux chasseurs est en cours d'étude. Celle-ci contient des articles particulièrement inadmissibles, remettant en cause notamment la propriété privée et le droit de non-chasse. Nous vous invitons vivement à envoyer le texte ci-dessous à votre député(e), de préférence par courrier postal, et à votre sénateur/sénatrice.

 

 

Vous trouverez les coordonnées de votre député(e) à partir de ce lien : http://www.assemblee-nationale.fr/13/qui/circonscriptions/
(cliquez sur votre département, puis votre circonscription et enfin, à droite, sur le lien "Contact". SVP privilégiez le courrier postal plutôt que les emails)

 

Vous trouverez les coordonnées de votre sénateur/sénatrice à partir de ce lien : http://www.senat.fr/elus.html

Nous vous remercions de votre implication.

___________________________________________

 Monsieur/Madame le Député, Monsieur/Madame le Sénateur/Sénatrice, 

 

Je souhaite vous faire part de mon inquiétude au sujet de la proposition de loi n°3176, qui sera débattue en séance publique les 2 et 3 février prochain au Sénat.

Tous les deux ans environ, une nouvelle proposition de loi d’ordre cynégétique issue du monde de la chasse est adoptée, lui concédant de nouveaux droits. Celle-ci me semble particulièrement insoutenable.

 

L’article 2 vise à reconnaître les actions dites d’éducation à la nature menées par les fédérations des chasseurs notamment auprès des scolaires. Or, ainsi qu’en témoignent les articles de presse relatant des interventions des chasseurs dans des écoles, les dérives sont nombreuses, il s’agit en réalité d’un prosélytisme destiné à faire découvrir et accepter à la chasse aux enfants. Cela est illégal au regard des lois imposant la neutralité des établissements publiques. Un tel groupe d’intérêts privés n’a pas à organiser des actions en milieu scolaire, quand bien même les motifs avancés sembleraient légitimes.

 

L’article 4 a pour objectif d’exonérer de la taxe foncière les propriétaires de plans d’eau à vocation cynégétique. Lorsque l’on sait que la location aux chasseurs d’une zone humide peut aisément rapporter plusieurs dizaines de milliers d’euros chaque année et eu égard aux mesures du gouvernement pour lutter contre les niches fiscales, on est en droit de douter du bien fondé d’une telle disposition. Il s’agit, en outre, d’un moyen détourné pour inciter les propriétaires à autoriser la chasse sur leurs terres.

 

L’article 8 permet aux Préfets, sur proposition d’une fédération de chasseurs, d’imposer à un propriétaire la destruction d’animaux sauvages résidant sur son fonds, au motif de prétendus dégâts agricoles dont il verrait sa responsabilité financière engagée s’il refuse de laisser chasser ces animaux. Il s’agit d’une atteinte grave au droit de « non-chasse », reconnu par la France en 2000 après condamnation par l’Europe. Par ailleurs, les animaux sauvages ont le statut de « res nullius », c’est-à-dire qu’ils n’appartiennent à personne. Comment peut-on, sans contrevenir aux dispositions élémentaires du droit, condamner un propriétaire à dédommager des dégâts causés par des animaux ne lui appartenant pas et donc en dehors de sa responsabilité ?

 

Les autres articles visent également principalement à étendre et à renfoncer les droits des chasseurs.

 

Chacun sait maintenant que la chasse n'a aucune légitimité : un loisir consistant à tuer des animaux est éthiquement condamnable, cette activité -au contraire du discours des chasseurs- est à l'origine d'un important préjudice écologique et, en outre, elle nous met en danger et nous empêche de profiter sereinement des activités de nature.

 

Je vous rappelle que les chasseurs représentent 1,7 % de la population, les personnes opposées à la chasse constituent 60 % des Français-e-s (Sondage SOFRES) et les non-chasseurs 98,3 %.

 

Aussi, je vous demande de bien vouloir vous opposer à cette proposition de loi contraire à l’intérêt général, aux principes républicains (neutralité des services d’enseignement) et aux droits fondamentaux (propriété privée, non-chasse). Je ne manquerai pas d’en tenir compte lors des prochaines élections.

 

En vous remerciant de l’attention que vous porterez à ma sollicitation, je vous vous prie de recevoir mes salutations citoyennes.

 Nom, prénom et adresse postale 

 

___________________________________________

 

Vous pouvez adhérer au Rassemblement pour l'Abolition de la Chasse : l'adhésion individuelle est de 12 euros par an (tarif réduit à 10 euros). Il suffit de nous envoyer vos coordonnées (nom, prénom, adresse, email…) accompagnées du règlement à : RAC - Maison des associations - 181 avenue Daumesnil - 75012 PARIS 

Vous recevrez plusieurs petits bulletins informatifs. 

 

www.abolition-chasse.org 

 

 

Repost 0
Published by le journal de campagne de KIKI DU 78 - dans chasse
commenter cet article
19 janvier 2012 4 19 /01 /janvier /2012 16:59
Opinion sur la chasse par Gérard Charollois Président de la CVN  (Convention, Vie et Nature ) :
Si le leader de la droite de l'argent considère que "les chasseurs ne sont pas les ennemis de l'environnement", c'est que lui-même est l'ennemi de la nature, du vivant, de l'animal, et de l'humain ordinaire, celui qui ne participe pas de l'oligarchie.
Cet amateur de corrida, coupable de l'inscription de cette torture au "patrimoine immatériel culturel de la France", cet ami du CPNT, des bétonneurs spéculateurs, donne une impérieuse raison de voter au printemps prochain.
voter contre lui et ses amis pour que les régressions imposées à ce pays depuis dix ans cessent!
A défaut de motivation à voter "Pour" un candidat quelconque,  que voici une raison de voter "Contre" l'homme qui aime les spectacles et loisirs de mort.
              G.  C.

------------ Message transféré
  
  
Nicolas Sarkozy en déplacement en Ariège soutient les chasseurs… !!!  AFP 17-01-12
  
Sarkozy dénonce les règles environnementales "tatillonnes" et les entraves  à la chasse
  
   PAmiers (Ariège), 17 jan 2012 (AFP) - Nicolas Sarkozy s'est livré mardi à une charge en règle contre les règles environnementales trop "tatillonnes"
 
qu'il a promis de lever et contre certaines limitations imposées par la justice à la chasse, lors de ses voeux au monde rural en Ariège.
 
   "J'ai conscience que l'aspect tatillon de certains règlements administratifs vous insupporte. Je prends l'exemple des règles
 
environnementales, la question de l'eau, la protection de l'eau", a lancé M. Sarkozy dans son discours.
 
   "Naturellement il faut protéger l'environnement (...) mais là encore, tout est une question de mesure. Nous allons prendre un certain nombre de décisions
 
pour relâcher la pression" a-t-il promis, "la préservation de l'environnement, ça n'est pas empêcher quiconque de faire quoi que ce soit".
 
   "N'importe quelle association qui veut empêcher un maire, un élu, une initiative peut le faire (...) il faut absolument lever le pied de ce point de
 
vue", a insisté le chef de l'Etat.
 
   M. Sarkozy avait tenu des propos similaires en clôturant le salon de l'agriculture 2010 en déclarant que les questions de l'environnement "ça
 
commence à bien faire", provoquant la colère des écologistes.
 
   "Ce que je dis sur l'environnement, je le dis également pour la chasse. Les chasseurs ne sont pas les ennemis, ce ne sont pas les adversaires de
 
l'environnement", a également estimé mardi M. Sarkozy.
 
   "Il y a des décisions récentes qui ont été prises par le Conseil d'Etat qui sont vécues par une partie de nos compatriotes comme vraiment un souci non
pas
 
de résoudre un problème, mais de les empêcher de profiter de ce qu'on pourrait appeler un petit bonheur", a déploré le président, "j'ai entendu ce message,
 
je recevrai d'ailleurs les associations de chasseurs sur ce sujet-là".
 
   Dans une décision rendue le 23 décembre, le Conseil d'Etat a enjoint le ministère de l'Ecologie de fixer "dans un délai d'un mois" une nouvelle date
 
de clôture qui ne soit "pas postérieure au 31 janvier" pour la chasse à certaines oies, actuellement fixée au 10 février.
 
   Ce jugement a été salué par les associations de défense de l'environnement et des oiseaux, mais a provoqué la colère des chasseurs.
 
 
Repost 0
Published by le journal de campagne de KIKI DU 78 - dans chasse
commenter cet article