Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de le journal de campagne de KIKI DU 78
  • Le blog de le journal de campagne de KIKI  DU  78
  • : Cet espace est réservé à des informations souvent ignorées par les " grands " médias, et à divers sujets d'actualité , en vue d'échanges de points de vues.
  • Contact

Recherche

Liens

14 décembre 2014 7 14 /12 /décembre /2014 11:01

www.ecologie-radicale.org

La lettre de Gérard CHAROLLOIS le dimanche 14 décembre 2014

TEL 06 76 99 84 65

« zadistes » ou « traders » ?

Ce n’est pas pour jouer aux journalistes ou aux joyeux animateurs que les rois du béton et de l’armement achètent des chaînes de télévision et des journaux.

Pour déformer les faits, interdire les contestations qui dérangent, façonner la culture des masses, les oligarques financent des médias, salarient des journalistes, sélectionnent des émissions à la gloire de l’argent facile, de la compétition inexpiable, du culte des conquérants.

Pour nos conservateurs, comme pour les psychanalystes du siècle passé, « le rêve est le gardien du sommeil ».

Or, il faut endormir le citoyen pour lui infliger, sans qu’il réagisse, les maux générés par la société fondée sur la cupidité.

Après NOTRE DAME DES LANDES et SIVENS, voici qu’un promoteur propose d’implanter, en ISERE, un parc de loisirs pour badauds grégaires, au prix de la destruction de quelques centaines d’hectares de forêt et avec distraction de quelques millions d’euros publics pour adapter les infrastructures.

La planète a davantage besoin d’arbres que de parcs d’attractions débiles, à décors de carton pâte.

Chaque jour, sous les tropiques, l’homme abat trois millions d’arbres !

Le climat s’altère. La terre est malade de l’homme. La biodiversité se meurt et 52% des animaux sauvages ont disparu depuis quarante ans.

Nul ne nie ces faits.

Il faut agir, car « la maison brûle », mais, pour les prévaricateurs, que la nature aille se faire protéger ailleurs.

Ici, les élus locaux, les chambres de commerce et d’industrie, les corporatismes veulent du développement pour « créer des emplois ».

Les fossoyeurs du vivant débitent la stupidité suivante :

« Allons, ce n’est pas notre nouvelle autoroute, une petite ligne à grande vitesse, un barrage, un parc de loisirs, une station de ski, qui vont menacer le climat, la biodiversité, les équilibres planétaires. « ce n’est jamais qu’un petit projet tellement utile pour faire vivre le pays » !

Partout, les mêmes sornettes prétendent justifier le déménagement exterminateur de la nature.

Les oligarques contrôlent les médias pour imposer cette imposture : « les emplois dépendent de la croissance du secteur marchand ».

Malgré le démenti des faits, l’échec du système, l’intoxication perdure et s’avère d’une redoutable efficacité, puisque les peuples s’abandonnent à ceux qui les exploitent, leur mentent, les entraînent vers des lendemains sombres.

En ISERE, un millier de pauvres gens, manipulés par les chambres de commerce et d’industrie, manifestèrent pour la réalisation du centre de loisirs, c’est-à-dire pour la destruction de quelques milliers d’hectares de forêts.

C’est qu’ils « veulent vivre au pays et y trouver des emplois » !

Et si on leur proposait l’édification d’un camp, Manifesteraient-ils pour y avoir des emplois de gardiens ?

Ce mirage social offre des emplois subalternes, flexibles, précaires.

Or, l’intérêt général commande la création massive de vrais emplois de médecins, de personnel soignant, d’inspecteur des fraudes, d’auxiliaires de vie pour les personnes âgées et dépendantes, de gardes faune, d’enseignants, d’agents des services publics.

Mais, ces emplois-là sont ceux que détruisent subrepticement les oligarques.

Chaque jour, les médias dévoilent un scandale financier intéressant le monde politique, syndical, corporatiste.

Les redresseurs de torts s’étonnent, s’offusquent devant la corruption de tel ou tel élu, décideur.

Quelle superbe hypocrisie, cette indignation ! Le mal est bien plus profond.

La corruption est cosubstantielle au système,, logique, cohérente, dès lors que la société de Marché, dans ses fondements mêmes, repose sur la course au lucre, au profit, à l’accaparement au détriment de l’arbre, l’animal et l’homme.

Le modeste sujet du Marché ne rêve que de voir son lopin de terre devenir constructible sans mesurer les méfaits planétaires de la marée de béton qui assassine la nature.

Il n’admet pas que l’on entrave sa quête d’argent pour sauver une vallée, une forêt, une zone humide.

Pour lui, ce n’est jamais qu’une modeste réalisation, un simple « développement », un « désenclavement », un raisonnable projet local que seuls des « contre tout » peuvent refuser.

Nos contemporains se rangent soit parmi les « zadistes » réfractaires, soit parmi les « traders », addictifs à l’acculturation recherchée.

La société fabrique des mentalités de traders, obsédés par l’enrichissement sans conscience.

Les zadistes sont les immunisés contre cette infestation cognitivo-comportementale affectant le troupeau.

Ces jeunes gens sauvent l’honneur de leur génération pas complètement anesthésiée par les médias des oligarques.

NOTRE DAME DES LANDES vit se créer une « zone à défendre » et l’apparition des premiers zadistes qui firent école à SIVENS et peut-être demain partout ailleurs où les « traders » voudront « développer », « désenclaver », déménager la biodiversité et ainsi travailler à la vaste entreprise de destruction du vivant.

Les oligarques demeurent sereins, face à la contestation de leurs « modestes promotions spéculatives locales ».

Le troupeau, sous contrôle, désapprouvera les trublions, votera sagement pour ceux qui le tondent et qui célèbrent des valeurs thanatophiles.

Jamais, sur la terre, un roi, un empereur, un tyran, un duce ne furent plus puissants qu’eux.

Ils parviennent même à faire croire que les peuples vivent en démocratie !

Ils essaient de cacher qu’avec leur argent, ils achètent les élections par le conditionnement.

Ils inculquent l’idée qu’il n’y a plus d’issue de secours et que leur système prévaricateur est l’unique option.

Amis Zadistes, merci d’animer une Résistance et de proclamer que l’anesthésie ça suffit !

Gérard CHAROLLOIS

CONVENTION VIE ET NATURE

MOUVEMENT D’ECOLOGIE ETHIQUE ET RADICALE

POUR LE RESPECT DES ËTRES VIVANTS ET DES EQUILIBRES NATURELS.

Partager cet article

Repost 0
Published by le journal de campagne de KIKI DU 78 - dans Politique
commenter cet article

commentaires